Inscrivez-vous gratuitement
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Télécharger un numéro
  • Flux RSS
Ouvrir un porte monnaie électronique
Lisez ponctuellement des articles
Abonnez-vous
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Sauvegarde d'articles
  • Flux RSS
La Lettre de L'Expansion
La Lettre de L'Expansion | Plus
WanSquare
La Lettre de L'Expansion | Abonnement
1 an / 47 numéros
1 225,20
un an d'abonnement à La Lettre de l'Expansion et WanSquare
Porte-Monnaie
50,00
Lisez ponctuellement des articles en activant un porte-monnaie électronique
8/11/2016 / Affaires publiques

Destitution de Hollande : la proposition de résolution sera jeudi sur le bureau de l'Assemblée

Pierre Lellouche compte sur la co-signature d'un très grand nombre de députés Républicains pour la proposition de résolution "visant à la destitution du président de la République, aux termes de l'article 68 de la Constitution" à la suite de la révélation d'assassinats ciblés par le chef de l'Etat dans le livre de confessions des deux journalistes du Monde. Il a prévu d'apporter dès jeudi sur le bureau de l'Assemblée nationale sa proposition signée par les 58 députés qui constituent le seuil minimum de déclenchement. Le député LR de Paris redoute d'ores et déjà que le bureau temporise quant à sa réponse, et, ensuite en cas de poursuite de la procédure, qu'il en soit de même au niveau de son examen par la Commission des lois. Il a, en revanche, calculé que si les choses suivaient normalement leurs cours, sa proposition de résolution pourrait être débatttue dans l'hémicycle dès le 7 décembre, qui coïncide avec une semaine de contrôle parlementaire. Elle correspondrait également au timing de la décision de François Hollande sur sa candidature pour un deuxième mandat. En réunion de groupe aujourd'hui, Pierre Lellouche s'est trouvé néanmoins confronté à des critiques de certains de ses collègues, les uns contestant l'opportunité de la démarche  (intérêt pour la droite de "conserver" François Hollande comme candidat de la gauche), d'autres pointant le fait qu'il avait pris de vitesse sur ce dossier le parti et le groupe sans les prévenir.

A la une

22/02/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

Business France : le mandat du DG tombe

Après la PDG de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, un nouveau dirigeant d’entreprise publique voit son mandat tomber à la suite [...] > Lire la suite

19/02/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

19/02/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

19/02/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

15/02/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

Le 1er octobre 2017
a rejoint
Pour toute information veuillez contacter notre équipe à l’adresse :
commercial@wansquare.com
X