Inscrivez-vous gratuitement
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Télécharger un numéro
  • Flux RSS
Ouvrir un porte monnaie électronique
Lisez ponctuellement des articles
Abonnez-vous
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Sauvegarde d'articles
  • Flux RSS
La Lettre de L'Expansion
La Lettre de L'Expansion | Plus
WanSquare
La Lettre de L'Expansion | Abonnement
1 an / 47 numéros
1 225,20
un an d'abonnement à La Lettre de l'Expansion et WanSquare
Porte-Monnaie
50,00
Lisez ponctuellement des articles en activant un porte-monnaie électronique
15/11/2016 / Affaires publiques

Canal Seine Nord : Valérie Pécresse met la pression sur le gouvernement

Alors que le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, a réuni cet après midi les collectivités locales pour tenter de boucler le cofinancement français du projet de Canal Seine Nord Europe, aidé par Bruxelles, l’Ile-de-France temporise. Sa présidente Valérie Pécresse (LR) attendra la fin du vote du projet de loi de finance 2017 - qui doit assurer de nouvelles ressources aux régions en général, et à l’Ile-de-France en particulier, pour financer les 300 millions d’euros du passe Navigo - pour se prononcer sur l’engagement de la région dans le financement du projet de canal (plus de 4 milliards d’euros au total).
Initialement, la région capitale devait apporter 200 millions. Quoique pressée par le lobby du canal, dont fait partie Xavier Bertrand, (LR) son homologue des Hauts de France, Valérie Pécresse met en avant la nécessité de financer d’autres investissements importants pour son territoire. Elle a ainsi annoncé aujourd’hui une levée d’option par le Stif de 500 millions d’euros pour de nouveaux RER Francilien à Bombardier. Cette commande qui assurera du travail à l’usine de Crespin, dans le Valenciennois, peut être vue comme un gage apporté à Xavier Bertrand s’était fait le “VIP“ de cette usine.
 

A la une

23/07/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE

LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE attise les tensions entre députés et sénateurs LR. Furieux de l'opposition [...] > Lire la suite

23/07/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

23/07/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

23/07/2018 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

17/07/2018 / Affaires publiques
Gratuit

[...] > Lire la suite

Le 1er octobre 2017
a rejoint
Pour toute information veuillez contacter notre équipe à l’adresse :
commercial@wansquare.com
X