Inscrivez-vous gratuitement
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Télécharger un numéro
  • Flux RSS
Ouvrir un porte monnaie électronique
Lisez ponctuellement des articles
Abonnez-vous
  • Accès a une sélection d’articles
  • Télécharger un numéro
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Sauvegarde d'articles
  • Flux RSS
La Lettre de L'Expansion
La Lettre de L'Expansion | Plus
le service premium
La Lettre de L'Expansion | Abonnement
3 mois / 12 numéros
320
au lieu de 385€ (équivalent à 2 numéros gratuits)
1 an / 47 numéros
1 245
au lieu de 1495€ (équivalent à 8 numéros gratuits). Réservé à un 1er abonnement
Porte-Monnaie
50
Lisez ponctuellement des articles payants en activant un porte-monnaie électronique
9/05/2017 / Affaires publiques

Valls sous pression à Evry de la France insoumise

Les déclarations de Manuel Valls enterrant le PS et sur son souhait d'être le candidat de La République en marche dans son fief d'Evry (Essonne) aux législatives s'expliqueraient aussi par sa situation électorale délicate en raison du bon score réalisé dans sa ville par Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. L'ex-Premier ministre pense accroître ses chances s'il est candidat sous l'étendard de la majorité présidentielle. Parmi ses proches, certains sont d'un avis contraire et estiment qu'il se fragiliserait en réalité, risquant de décevoir l'électorat socialiste et de "payer" ses récentes prises de position désordonnées. Le leader de la France insoumise voudrait, en fait, mettre le paquet à travers son candidat local pour le faire battre. D'une façon générale, Mélenchon, grâce à ses bons scores personnels de premier tour à la présidentielle dans l'ex-ceinture rouge de Paris et dans plusieurs fiefs traditionnels du PS, espère remporter avec les candidats La France insoumise plusieurs batailles en Ile-de-France, notamment en Seine-Saint-Denis mais aussi dans la circonscription de Manuel Valls.

A la une

26/06/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

Sénat : dans le viseur de LREM

Les dirigeants de LREM vont suivre de près cette semaine la désignation des grands électeurs en vue du renouvellement de la moitié des sièges de [...] > Lire la suite

26/06/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

26/06/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

23/06/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

22/06/2017 / Affaires publiques
Gratuit

[...] > Lire la suite

Powered by Walabiz