Inscrivez-vous gratuitement
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Télécharger un numéro
  • Flux RSS
Ouvrir un porte monnaie électronique
Lisez ponctuellement des articles
Abonnez-vous
  • Accès a une sélection d’articles
  • Télécharger un numéro
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Sauvegarde d'articles
  • Flux RSS
La Lettre de L'Expansion
La Lettre de L'Expansion | Plus
le service premium
La Lettre de L'Expansion | Abonnement
3 mois / 12 numéros
320
au lieu de 385€ (équivalent à 2 numéros gratuits)
1 an / 47 numéros
1 245
au lieu de 1495€ (équivalent à 8 numéros gratuits). Réservé à un 1er abonnement
Porte-Monnaie
50
Lisez ponctuellement des articles payants en activant un porte-monnaie électronique
31/05/2017 / Entreprises

Nouvelle marque TGV : la SNCF en bisbille avec Le Parisien

Plusieurs éléments ont contrarié la communication de la SNCF sur la nouvelle segmentation de sa gamme TGV. Pour commencer, le quotidien le Parisien était au courant depuis une quinzaine de jours du choix de la nouvelle marque inOui. L’entreprise de Guillaume Pepy a cherché à temporiser la sortie de l’information dans le journal. Elle aurait promis une interview sur le sujet mais après la tenue de sa conférence de presse, mardi 23 mai, ce qui a contrarié la rédaction. Un autre élément extérieur a fait dérailler le calendrier de la SNCF. En raison du retentissement médiatique de l’attentat terroriste de Manchester le 22 mai, l’entreprise a préféré ajourner son annonce d’un semaine. Le Parisien en a profité pour programmer son scoop dans son édition de samedi. L’apprenant et pour contrer d’autres fuites, la SNCF a voulu reprendre la main. Elle a suscité la publication d’une dépêche AFP le vendredi soir qui résumait les axes principaux et la fin de la marque TGV. Ce qui n’a pas empêché durant le week-end le buzz et les moqueries sur les réseaux sociaux. Ceux-ci ont été mal vécues par Guillaume Pepy et ses équipes. Lundi lors de la conférence de presse, il s'est d'ailleurs montré moins catégorique sur la disparition de la notion de TGV.
 
 

A la une

26/06/2017 / Entreprises
(9,50€)

Nestlé va resserrer ses effectifs en Europe

Le géant de l'agroalimentaire attaque la deuxième étape d'un vaste plan de réorganisation de ses services supports en Europe. L'idée est de [...] > Lire la suite

26/06/2017 / Entreprises
(9,50€)

[...] > Lire la suite

26/06/2017 / Entreprises
(9,50€)

[...] > Lire la suite

26/06/2017 / Entreprises
(9,50€)

[...] > Lire la suite

22/06/2017 / Entreprises
Gratuit

[...] > Lire la suite

Powered by Walabiz