Inscrivez-vous gratuitement
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Télécharger un numéro
  • Flux RSS
Ouvrir un porte monnaie électronique
Lisez ponctuellement des articles
Abonnez-vous
  • Accès a une sélection d’articles
  • Télécharger un numéro
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Sauvegarde d'articles
  • Flux RSS
La Lettre de L'Expansion
La Lettre de L'Expansion | Plus
le service premium
La Lettre de L'Expansion | Abonnement
3 mois / 12 numéros
320
au lieu de 385€ (équivalent à 2 numéros gratuits)
1 an / 47 numéros
1 245
au lieu de 1495€ (équivalent à 8 numéros gratuits). Réservé à un 1er abonnement
Porte-Monnaie
50
Lisez ponctuellement des articles payants en activant un porte-monnaie électronique
29/06/2017 / Affaires publiques

Budget : Joël Giraud préféré à Laurent Saint-Martin à la commission des finances

Le « dégagisme » a ses limites. Alors que Laurent Saint-Martin, 32 ans, nouveau député du Val-de-Marne, avait été élu mardi par les députés du groupe majoritaire LREM candidat au poste prestigieux de rapporteur de la commission des finances, il a été élu premier vice-président de la commission. Et c'est au final le chevronné Joël Giraud, 58 ans, député des Hautes Alpes, président du très consensuel Conseil national de la Montagne, qui a été élu à l’unanimité ce jeudi rapporteur du budget par ladite commission, qui sera présidée par l’ancien ministre Eric Woerth (LR), vainqueur de Charles de Courson (Constructifs-UDI ). Elu avec 68% des voix mi-juin député des Hautes Alpes pour un quatrième mandat, Joël Giraud, ex-radical de gauche passé à En Marche ! entre les deux tours de la primaire de la gauche, s’est illustré en 2013 en dénonçant le contrat passé en 2009 par l’Etat avec Ecomouv’, le consortium privé chargé de percevoir l’écotaxe auprès des transporteurs, très rémunérateur pour l’opérateur contrôlé par une société d’autoroute italienne. Laurent Saint-Martin a été instamment pressé ce mercredi, par la direction du groupe LREM de se retirer afin d’acquérir l’expérience nécessaire pour affronter un « ténor » comme Woerth. Et invité à représenter sa candidature dans deux ans et demi, comme le prévoit le règlement du groupe LREM.
 

A la une

17/07/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

Macron : il peaufine sa partition par rapport aux catholiques

Le chef de l'Etat étudie très sérieusement la séquence qu'il compte ouvrir en direction des catholiques et du Vatican. Outre une initiative qu'il [...] > Lire la suite

17/07/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

17/07/2017 / Affaires publiques
(9,50€)

[...] > Lire la suite

13/07/2017 / Affaires publiques
Gratuit

[...] > Lire la suite

12/07/2017 / Affaires publiques
Gratuit

[...] > Lire la suite

Powered by Walabiz