Inscrivez-vous gratuitement
  • Accès a une sélection d’articles
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Télécharger un numéro
  • Flux RSS
Ouvrir un porte monnaie électronique
Lisez ponctuellement des articles
Abonnez-vous
  • Accès a une sélection d’articles
  • Télécharger un numéro
  • Recevoir les titres chaque semaine
  • Paramétrer une alerte e-mail
  • Sauvegarde d'articles
  • Flux RSS
La Lettre de L'Expansion
La Lettre de L'Expansion | Plus
le service premium
La Lettre de L'Expansion | Abonnement
3 mois / 12 numéros
320
au lieu de 385€ (équivalent à 2 numéros gratuits)
1 an / 47 numéros
1 245
au lieu de 1495€ (équivalent à 8 numéros gratuits). Réservé à un 1er abonnement
Porte-Monnaie
50
Lisez ponctuellement des articles payants en activant un porte-monnaie électronique
6/09/2017 / Entreprises

JO Paris 2024 : la FNTP chiffre l'impact sur le BTP à 858 millions d'euros

Alors que le 13 septembre, la ville de Paris sera officiellement désignée hôte de l’édition 2024 des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) par le CIO, la Fédération des travaux publics publiera le même jour une étude passant en revue les impacts dans le BTP. "L’attribution des JOP 2024 pourrait libérer 858 millions d’euros d’investissements dans des projets d’infrastructures d’ici à 2024’’, avance  la FNTP.
D’une manière générale, il est retenu comme hypothèses d’estimation de la part des Travaux Publics dans les montants totaux de travaux : 10% dans les projets de bâtiments (comme par exemple le village olympique), correspondant aux réseaux (eau, électricité, chaussée…) ; 80% pour les infrastructures sportives (stades, centre aquatique…) correspondant schématiquement à des travaux de génie civil et de réseaux. Enfin, la FNTP signale que plusieurs équipements sont à construire spécifiquement pour les Jeux pour un montant total de près de 2 milliards d’euros :  le village olympique et paralympique, sur les communes de Saint-Denis, de l’Île-St-Denis et de Saint-Ouen (1,5 milliard), le village des médias, l’aménagement du nouveau quartier Le Bourget et Dugny (370 millions), et enfin le Centre aquatique, à Saint-Denis (123 millions).
 

A la une

22/09/2017 / Entreprises
Gratuit

La SNCF abandonne le rachat de CEVA Logistics

Le projet de rachat du groupe CEVA Logistics (6 milliards d’euros de chiffre d’affaires) par Geodis (8 milliards d'euros), filiale à 100 % de la [...] > Lire la suite

21/09/2017 / Entreprises
Gratuit

[...] > Lire la suite

21/09/2017 / Entreprises
Gratuit

[...] > Lire la suite

21/09/2017 / Entreprises
(19,00€)

[...] > Lire la suite

18/09/2017 / Entreprises
(9,50€)

[...] > Lire la suite

Powered by Walabiz